23 Avril – « Journée Mondiale du Livre & du Droit d’Auteur »

 

La conférence générale de l’UNESCO a déclaré, en 1995, le 23 avril : JOURNÉE MONDIALE DU LIVRE ET DU DROIT D’AUTEUR.

Le choix de cette date ne s’est pas fait au hasard. En effet, le 23 avril 1616 disparaissaient Shakespeare, Cervantes et Garcilaso de la Vega ! Elle marque également la naissance ou la mort d’autres auteurs tels que : Maurice Druon, Vladimir Nabokov ou encore Halldor Kiljan Laxness. C’est pourquoi, cette date symbolique pour la littérature universelle fut choisie pour rendre hommage aux livres et à tous les auteurs, mais aussi pour promouvoir la lecture, surtout auprès des plus jeunes.

Le sais-tu ?

Cette célébration est d’origine espagnole, où il existe une tradition : offrir une rose pour l’achat d’un livre le 23 avril. Cette journée rend donc un hommage mondiale aux livres et aux auteurs, dans le but de donner accès aux livres au plus grand nombre.

“Le livre représente la plus belle invention de partage des idées et incarne un puissant outil pour lutter contre la pauvreté et construire une paix durable”UNESCO

Des millions de personnes, dans plus d’une centaine de pays, célèbrent ainsi cette journée qui se réunit autour d’un grand nombre d’associations, d’écoles, d’organismes publics ou encore des groupements professionnels et d’entreprises privées.

En France, quelles sont les pratiques de lecture ?

Le CNL (le Centre National du Livre) a démontré que 81% des français se disent lecteurs, et que les femmes sont lectrices à 89% de livres papier, contre 78% pour les hommes.

D’après une étude du ministère de la culture datant d’avril 2020, en 2019, il a été lu 810 130 livres papier contre 308 120 livres numériques. Plus de 377 millions de livres ont été vendus cette même année. C’est impressionnant n’est-ce pas ?

 

Il existe, en France, 3 types de support dédiés à la lecture :

  • le livre papier : le plus utilisé (à 63%) majoritairement par les femmes possédant un diplôme universitaire
  • le livre numérique : plus lu par des hommes venant d’Ile-de-France et possédant un diplôme universitaire.
  • le livre audio : majoritairement consommé par des femmes, sur smartphone à 73% contre 33% sur tablette. D’après le CNL, 21% des français ont déjà écouté un livre audio.

Bonne journée et bonne lecture !